LA BIOBIOTHEQUE #18 | TAKENOBU MITSUYOSHI

DAY TOOOOOOO NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Pour cette nouvelle Biobiothèque musicale, on s’est penché sur la carrière de Takenobu Mitsuyoshi.

Comme souvent depuis la création du format, les recherches ont commencé sans trop savoir où elles allaient mener, et on est finalement tombés sur une véritable mine d’or ! La carrière du chanteur de chez SEGA est vraiment unique, elle l’est d’autant plus quand on se rend compte que cet homme capable de chanter même ce qui n’a pas de parole n’était pas du tout prédestiné à suivre une carrière musicale. Le premier point d’orgue de son beau parcours c’est son entrée dans le S.S.T. Band, formation musicale très fermée crée en interne, comptant dans ses rangs les premiers grands noms de chez SEGA. Il continuera ensuite de gravir les échelons jusqu’à son rôle de Sound Designer pour la pièce-maitresse de Yu Suzuki: Shenmue.

J’ai vécu avec cet épisode ce que l’épisode de Kazumi Totaka m’avait fait vivre il y a de cela un peu plus d’un an. Le choix de Mitsuyoshi n’est pas un hasard, j’avais conscience qu’il y avait quelque chose à tirer de son côté showman exubérant. L’idée du fond vert est venue dès le début de la conception de l’épisode, alors que la timeline n’était pas encore tracée. Finalement, en remontant le fil de sa belle carrière, j’ai été saisi par l’abnégation, la passion qui transpire de cet homme, au-delà même de quelques notes scandées avec ferveur. Takenobu Mitsuyoshi n’est pas que l’homme qui a scandé Daytona USA, c’est aussi l’homme qui a su donner à Shenmue son atmosphère sonore plongeant successivement dans le réconfort, la colère et la solitude, mais aussi celui qui a su véhiculer une énergie contagieuse à travers ses compositions en Arcade. Arrivé limite par hasard dans ce monde qui lui était inconnu, Mitsuyoshi est finalement devenu un exemple pour les générations suivantes de compositeurs et une légende pour les joueurs.

 

REJOIGNEZ LA MERGUEZ ! On est 956 ! BIENTÔT 1000 ! B-I-E-N-T-O-T M-I-L-L-E

 

****** ANNEXES / SOURCES ******

• Interview d’Hiroshi Kawaguchi et Takenobu Mitsuyoshi traduite par shmuplations, initialement réalisée par game music core en 2009

http://shmuplations.com/sst/

• Deux interviews chez Gamasutra par Jeriaska, une de 2008 et l’autre de 2009. La première se concentre sur Takenobu Mitsuyoshi, la seconde sur Daytona USA plus généralement

https://www.gamasutra.com/view/news/112595/Interview_Segas_Mitsuyoshi_On_Giving_Voice_To_Arcade_Classics.php

https://www.gamasutra.com/view/news/115407/Interview_A_Daytona_USA_Audio_Reunion.php

• Une interview de très grande qualité chez Shenmue Master, où Takenobu Mitsuyoshi, Yuzo Koshiro et Ryuji Iuchi se remémorent le développement difficile de Shenmue dix-huit ans après sa sortie

http://shenmuemaster.fr/page.php?cat=fans-saga&page=interview-des-compositeurs-de-shenmue

• La discographie de Takenobu Mitsuyoshi sur VGMDB, comme d’habitude extrêmement bien renseignée

https://vgmdb.net/artist/156

« The SEGA Arcade Revolution » par Ken Horowitz chez MacFarland

https://mcfarlandbooks.com/product/the-sega-arcade-revolution/

 

TEO LE FOU | RENAUD – MARCHE A L’OMBRE

Bonjour les amis !
Je vous reçois 5 sur 5 : ici Téo le Fou pour une nouvelle vidéo !
C’est l’épisode premier d’une chronique que j’espère bimensuel, pour les diurnes et les noctambules,
et dans laquelle je vous presenterai des jeux atypiques, voir insolites !
« LES JEUX FOUS DE TEO »
Quand je dis « bimensuel » ne me prenez pas au pied de la lettre, vous savez bien que je ne suis qu’un geek !
Alors que nous commémorons la mort de Johnny Hallyday, je me résous à l’idée d’evoquer le destin non moins funeste d’une autre icône de la chanson, le trop méconnu Renaud Séchan.
Je vous entends d’ici : « Mais Renaud.. c’est chiant ! »
Detrompez-vous, car il est possible de pratiquer l’art du gameplay grâce au chanteur-interprete, via un jeu antique sorti sur Amstrad CPC (entre autre) !
Alors, à vos manettes ! Et venez savourer avec moi cette perle rare, ce joyau d’innocence !!!

PS: Si vous voulez découvrir ce jeu par vous-même, c’est ici que ça se passe :
https://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=1704

TEO LE FOU | LE JEU VIDEO DANS LE RAP

Salut à tous les cousins et cousines,

Si je prends la plume en cette soirée neigeuse c’est pour confesser mon amour pour l’art du RAP FRANCAIS.
Oui, chez Merugezu, nous aimons le rap français. De tout type, de toute forme et de tout poil.
Il est révolu le temps où écouter du rap et jouer au jeux vidéo étaient des passions qu’on se devait de dissimuler à ses proches (notamment l’ami Jean-Tanguy qui s’autodeterminait par la pratique du bodyboard et l’écoute de coldplay).

Oui le jeu video et le rap font bon ménage, chez Merugezu nous en sommes convaincus, et faisons à present notre coming out !
Mon ami IRL Ken est venu me rendre visite en Lettonie en Août dernier, excellent souvenir et precieux moment durant lequel nous avons enregistré cette vidéo que nous vous délivrons ici-même.

Et n’oubliez pas : « L’équilibre est la juste mesure de la vertue : il faut savoir raison garder ! »

Signé : Teo le fourbe