Pour célébrer la sortie de Super Mario Odyssey et le dixième épisode de notre émission bien-aimée, on a décidé ce mois-ci de s’attaquer à un gros poisson: Shigeru Miyamoto.

Miyamoto pour moi comme pour beaucoup, c’est le premier nom de réalisateur que j’ai entendu étant plus jeune. Cet homme a toujours été un cas à part dans l’histoire de Nintendo, chacune de ses apparitions provoquait il n’y a pas si longtemps encore un raz-de-marée de cris d’otakus et son aura est telle que beaucoup auraient tendance à lui allouer tous les chefs-d’œuvre provenant de l’usine à rêve de Kyoto. Alors forcément, lorsqu’on s’est dit qu’on allait traiter du « Papa de Mario et Donkey Kong » on a eu peur. Les ludographies étaient sans fin, il était partout, et puis finalement nulle part à la fois. Car oui, le challenge avec cet épisode a été de définir une nouvelle fois le rôle de producteur. Ce rôle un peu bâtard a une fonction qui diffère selon les pays et les entreprises et pour ce qui est du cas Miyamoto, l’homme a réalisé des tâches différentes sous cette fonction, un bordel. Impossible de dire si nous avons visé juste à chaque fois, sachez en tout cas que l’on a fait comme d’habitude au mieux pour vous délivrer des infos fiables; au point qu’on s’y est mis à deux, Pazou m’ayant beaucoup aidé pour la documentation de cet épisode. Alors qu’avec les épisodes précédents le but était de trouver des « pépites », des morceaux d’histoire rares; ici on s’est retrouvé engloutis sous un flot bien trop important; Miyamoto est une légende vivante, et la différence avec les autres personnes dont on parlé s’est faite sentir. A vrai dire, l’épisode aurait pu facilement durer facilement 10 minutes de plus, mais pour rendre le tout plus digeste et ne pas faire fuir trop de monde, on n’a que très légèrement dépassé la limite habituellement ferme des vingt minutes.

Ce dixième épisode c’est aussi pour moi l’occasion de vous remercier une énième fois pour votre soutien. L’épisode 9 a fait un tabac, toujours tout relatif mais 500 vues en un moins d’un mois c’est une première pour nous. On va pas se mentir, parfois l’envie est fluctuante, il m’arrive de soupirer quand la perspective d’une soirée à entrecouper des sources m’enchante largement moins qu’une soirée sous la couette à jouer à Yakuza. Puis finalement la soirée passe vite, trop vite, parce que toutes ces histoires sont passionnantes; et l’envie de partager ça à d’autres m’obsède. Il m’est arrivée que des gens me disent qu’ils s’étaient tapés les épisodes en entier alors que le sujet ne les intéressait pas plus que ça de prime abord, ça m’enchante à un point incroyable. C’est notre ligne éditoriale à merugezu, la « vulgarisation rigoureuse », et d’avoir des retours de passionnés comme de néophytes, c’est la preuve que notre bébé prend de plus en plus forme. Mais la marge de progression est encore vertigineuse, on est par exemple conscient, du fait de notre amateurisme, que le rendu visuel et audio semble toujours coincé en 2005. L’arrivée de Guillaume a fait du bien au format et on continue de chercher tous les jours de nouvelles idées pour rendre ça plus joli à regarder; parce qu’on est conscient que de fixer ma gueule sur un unique plan pendant vingt minutes, c’est pas passionnant. Des fois je remate les anciens épisodes et les défauts m’éclatent au visage, j’en suis vert de honte, « comment j’ai pu mettre ça en ligne ? ». L’envie me prend de vouloir tourner des « HD Remix »; puis je positive en me disant que ces maladresses, pas si vieilles, témoignent de notre progrès.

Assez de mièvreries ! Merci à tous, vive la merguez, et si tout se passe bien l’épisode 20, tourné en 4K directement dans sa maison , sera consacré à Yu Suzuki.

 

merusocialyt
SUIVEZ LA MERGUEZ, ON EST 369 SUR YOUTUBE ! C’EST TROIS MULTIPLES DE TROIS, PROFITONS EN DONC POUR FAIRE UNE DEDICACE A NOS FRERES DE TROYES

****** ANNEXES / SOURCES ******

• La principale source de recherche pour les premières années de la carrière de Miyamoto a été l’ouvrage « Sur les traces de Miyamoto » écrit par William Audureau ( @Willvs ). Ouvrage extrêmement bien écrit et documenté et qui porte très bien son nom puisque son auteur est allé à Sonobe et dans l’université des Beaux-Arts de Kanazawa, respectivement la ville natale et l’université dans laquelle le maître de Nintendo a évolué.

https://www.editionspixnlove.com/les-grands-noms-du-jeu-video/670-sur-les-traces-de-miyamoto-edition-star

• Les ouvrages de Third Editions « L’année Jeu Vidéo 199X  » nous ont permis de grapiller des infos sur des jeux comme A Link to the Past, Super Mario World ou Ocarina of Time.

https://www.thirdeditions.com/retrogaming/40-l-annee-jeu-video-1998-9791094723128.html

https://www.thirdeditions.com/retrogaming/63-l-annee-jeu-video-1992-9791094723340.html

• Miyamoto ayant pas mal participé à la conception de manettes, on a lorgné sur l’ouvrage « Joypads ! Le design des manettes » de Nicolas Nova et Laurent Bolli pour dénicher quelques anecdotes intéressantes

https://www.amazon.fr/gp/product/2361830957/ref=oh_aui_detailpage_o05_s00?ie=UTF8&psc=1

• Comme d’habitude, les interviews traduites par shmuplations sont des cadeaux du ciel

http://shmuplations.com/miyamoto1989/

http://shmuplations.com/supermariokart/

http://shmuplations.com/zeldalttp/

http://shmuplations.com/miyamotodesign/

http://shmuplations.com/supermarioworld/

http://shmuplations.com/mario64/

• La collaboration Argonaut / Nintendo racontée par Jez San, un ancien d’Argonaut, sur Eurogamer.net (on sent l’amertume du gars par moments, surtout sur l’affaire Star Fox 2)

http://www.eurogamer.net/articles/2013-07-04-born-slippy-the-making-of-star-fox

• Les Iwata Asks sont aussi du pain béni pour ceux qui s’intéressent à l’histoire du jeu vidéo, d’autant que Nintendo est une boite très secrete.

http://iwataasks.nintendo.com/interviews/#/wiiu/super-mario-3d-world/0/0 (Miyamoto s’y exprime sur la distance qu’il a pris sur les projets des « jeunes » équipes, même quand ça implique Mario)

http://iwataasks.nintendo.com/interviews/#/wii/twilight_princess/0/0

• Un chouette article de Kotaku sur le développement d’Ocarina of Time

https://kotaku.com/why-are-you-here-shigeru-miyamoto-on-the-ocarina-of-ti-726723664

• Un article de Wired qui fait parti des nombreux articles nous ayant permis d’y voir plus clair dans la bordélique histoire de Super Mario Bros 2 / Doki Doki Panic; l’article revient entre autres sur l’implication de Miyamoto dans le projet

https://www.wired.com/2011/04/super-mario-bros-2/

• Interview de Miyamoto par la journaliste Libby Potter (BBC, 2004)

https://www.youtube.com/watch?v=LiUKzxtZwj8

• « La saga Miyamoto », réalisé par Alex Pilot

https://www.youtube.com/watch?v=Ki457kCcTIY

• “Otaku” réalisé par Jean-Jacques Beineix et diffusé sur Envoyé Spécial sur FR2 (1994) avec Miyamoto à Kyoto à l’époque de la SNES :

https://www.youtube.com/watch?v=V52Fto40syM

• Conférence Miyamoto GDC 1999

https://www.youtube.com/watch?v=a9DlhDRZ0yA

• VOX – How the inventor of Mario invents a game

https://youtu.be/K-NBcP0YUQI

• Interview de Miyamoto et Tetsuya Tezuka à l’occasion des 30 ans de Super Mario Bros + Super Mario Maker

http://www.youtube.com/watch?v=ny1RHOLYnEk

• GameSpot E3 2007 – Interview Miyamoto

https://www.youtube.com/watch?v=-OHJgO-PGsU

• Interview de Miyamoto datant de 1990 (BBC) : https://www.youtube.com/watch?v=rT_HhHGZ7pI

 

 

Un commentaire sur « LA BIOBIOTHEQUE #10 | SHIGERU MIYAMOTO »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.