LA BIOBIOTHEQUE #18 | TAKENOBU MITSUYOSHI

DAY TOOOOOOO NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Pour cette nouvelle Biobiothèque musicale, on s’est penché sur la carrière de Takenobu Mitsuyoshi.

Comme souvent depuis la création du format, les recherches ont commencé sans trop savoir où elles allaient mener, et on est finalement tombés sur une véritable mine d’or ! La carrière du chanteur de chez SEGA est vraiment unique, elle l’est d’autant plus quand on se rend compte que cet homme capable de chanter même ce qui n’a pas de parole n’était pas du tout prédestiné à suivre une carrière musicale. Le premier point d’orgue de son beau parcours c’est son entrée dans le S.S.T. Band, formation musicale très fermée crée en interne, comptant dans ses rangs les premiers grands noms de chez SEGA. Il continuera ensuite de gravir les échelons jusqu’à son rôle de Sound Designer pour la pièce-maitresse de Yu Suzuki: Shenmue.

J’ai vécu avec cet épisode ce que l’épisode de Kazumi Totaka m’avait fait vivre il y a de cela un peu plus d’un an. Le choix de Mitsuyoshi n’est pas un hasard, j’avais conscience qu’il y avait quelque chose à tirer de son côté showman exubérant. L’idée du fond vert est venue dès le début de la conception de l’épisode, alors que la timeline n’était pas encore tracée. Finalement, en remontant le fil de sa belle carrière, j’ai été saisi par l’abnégation, la passion qui transpire de cet homme, au-delà même de quelques notes scandées avec ferveur. Takenobu Mitsuyoshi n’est pas que l’homme qui a scandé Daytona USA, c’est aussi l’homme qui a su donner à Shenmue son atmosphère sonore plongeant successivement dans le réconfort, la colère et la solitude, mais aussi celui qui a su véhiculer une énergie contagieuse à travers ses compositions en Arcade. Arrivé limite par hasard dans ce monde qui lui était inconnu, Mitsuyoshi est finalement devenu un exemple pour les générations suivantes de compositeurs et une légende pour les joueurs.

 

REJOIGNEZ LA MERGUEZ ! On est 956 ! BIENTÔT 1000 ! B-I-E-N-T-O-T M-I-L-L-E

 

****** ANNEXES / SOURCES ******

• Interview d’Hiroshi Kawaguchi et Takenobu Mitsuyoshi traduite par shmuplations, initialement réalisée par game music core en 2009

http://shmuplations.com/sst/

• Deux interviews chez Gamasutra par Jeriaska, une de 2008 et l’autre de 2009. La première se concentre sur Takenobu Mitsuyoshi, la seconde sur Daytona USA plus généralement

https://www.gamasutra.com/view/news/112595/Interview_Segas_Mitsuyoshi_On_Giving_Voice_To_Arcade_Classics.php

https://www.gamasutra.com/view/news/115407/Interview_A_Daytona_USA_Audio_Reunion.php

• Une interview de très grande qualité chez Shenmue Master, où Takenobu Mitsuyoshi, Yuzo Koshiro et Ryuji Iuchi se remémorent le développement difficile de Shenmue dix-huit ans après sa sortie

http://shenmuemaster.fr/page.php?cat=fans-saga&page=interview-des-compositeurs-de-shenmue

• La discographie de Takenobu Mitsuyoshi sur VGMDB, comme d’habitude extrêmement bien renseignée

https://vgmdb.net/artist/156

« The SEGA Arcade Revolution » par Ken Horowitz chez MacFarland

https://mcfarlandbooks.com/product/the-sega-arcade-revolution/

 

LA BIOBIOTHEQUE #1 | TETSUYA MIZUGUCHI

On continue notre conquête du YouTube Game avec une nouvelle émission: La Biobiothèque !

Avec ce nouveau format, on s’en est tenu à notre ligne éditoriale: Vulgariser notre univers culturel pour le rendre plus accessible, moins fermé. Les néophytes y apprendront sûrement beaucoup, quand les plus passionnés découvriront quelques anecdotes. Le concept de la Biobiothèque, c’est de revenir sur la vie d’un grand monsieur ou d’une grande dame du jeu vidéo en effectuant sa biographie dans les grandes lignes.

Dans cette logique, je reviens aujourd’hui sur la carrière de Tetsuya Mizuguchi, grande figure du jeu vidéo connu entre autres pour REZ, le shooter psychédélique sorti initialement sur Dreamcast. De son appréhension du monde du jeu vidéo jusqu’à la remasterisation de REZ pour le Playstation VR, on t’explique comment et pourquoi Mizuguchi a conçu ses licences phares, chez SEGA d’abord, puis chez Q Entertainment, son propre studio ensuite.

Cet essai est une première dans l’impitoyable monde de la vidéo pour moi, j’ai bossé en mode blédard en filmant en 720p avec mon téléphone parce que mon laptop suffoquait sur du 1080p, ce n’est pas parfait mais on espère que ça vous plaira !

merusocialyt
SUIVEZ LA MERGUEZ, ON EST MAINTENANT 23 SUR YOUTUBE ! ON A ENCORE GAGNÉ 5 ABONNÉS, C’EST SUREMENT DES AMIS A NOUS MAIS ON EST CONTENTS QUAND MÊME !