Lorsque l’on s’adonne aux coups de tatanes virtuels, il est toujours plaisant de voir ses sessions accompagnées de quelques thèmes mémorables, venant attiser la fougue de l’instant. Malheureusement, et alors que le jeu de combat implique dans son gameplay une gestion de la rythmique avec les combos, les jeux de combat avec une soundtrack digne de ce nom se font de plus en plus rares. Et pour tout vous dire, je pense qu’aucun d’eux n’égalera le jeu dont on va parler aujourd’hui sur ce point.

ost5thirdstrike

 

Cette playlist contient les morceaux de Third Strike en trois versions: Les versions « Arranged », les originales (Arcade) et les remixes de la Online Edition. La version la plus intéressante est la « Arranged », elle s’étend de la track 1 à la track 22

Je me souviens encore, c’est autour de 2004 que j’ai eu l’occasion de mettre les mains sur Third Strike, à travers la compil anniversaire contenant cet épisode et Hyper Street Fighter II. Je n’avais jamais touché à un Street Fighter III avant ça, mon père en parlait souvent comme d’un jeu « apparemment extraordinaire mais avec des persos pourris ». Découvrant le jeu vidéo sous son aile, c’est donc vers Capcom vs SNK que nous passâmes nos Dimanche pluvieux à l’aube du deuxième millénaire.

La claque, je me la suis prise à peine l’intro lancée. Le jeu nous catapulte dans son univers à coups d’artworks sur fond de hip-hop violent mené par INFINITE. On se dit alors que cette folie artistique est propre à l’intro, mais non, le jeu démarre et revoilà INFINITE qui rappe cette fois sur le thème de la sélection des personnages avec Let’s Get it On. Cette fraiche folie n’a pas de fin, elle s’étend sur toute la soundtrack.

La direction artistique de Street Fighter III Third Strike est singulière, alors même que son gameplay frise déja la perfection; son ambiance amenée par les musiques d’Hideki Okugawa (Darkstalkers, Dead Rising 1) vient enfoncer le clou. Tout est d’une modernité saisissante, la fracture avec les néanmoins excellents thèmes de Shimomura sur le deuxième opus est nette.

dudleystage

Une fois le combat lancé, que ce soit en arcade ou avec un bon matériel sonore à la maison, le jeu nous met directement dans le bain des super arts et autres parrys à cent à l’heure. Le porte-étendard de cette énergie contagieuse est sûrement Killing Moon, le thème d’Akuma, ce dernier offre une Drum n’ Bass jazzy avec en bonus des sonorités traditionnelles japonaises, rien qu’à décrire c’est complètement spatial ! Dans le même registre, il y a aussi mon coup de coeur de cette soundtrack, Snowland, le thème de Necro et Twelve. A défaut d’avoir le charisme de pots de fleurs, ces deux-là ont été glorifiés d’un thème sublime, avec là aussi de la Drum accompagnée de cuivres lancinants. Pour rester dans les bons exemples du genre, on pourrait aussi citer Spunky, thème de Makoto.

Mais les thèmes au tempo rapide ne sont pas légions pour autant, la soundtrack fait dans l’éclectisme, et elle le fait bien. Dans un style beaucoup plus posé, on peut citer Jazzy NYC -99 remix- (Alex & Ken) et You Blow My Mind (Dudley) possédant une petite touche lounge. The Longshore Man (Oro & Sean) a des airs de Bossa Nova du futur, quand Crowded Street (Yun & Yang) nous embarque dans un film d’arts martiaux asiatique des années 70.

Le moindre Bonus Stage a une musique réussie, le thème des crédits Moving On transpire la classe, tout est parfait !

Ou presque, c’est strictement personnel (comme tout le reste de l’article, mais il est bon de le repréciser quand on rentre dans le négatif) mais le thème d’Elena, Beats in my Head ou The Circuit, le thème d’Hugo sont en dessous du reste. Le premier porte bien son nom puisqu’il martèle le crane, quand le second manque de personnalité pour un personnage aussi singulier qu’Hugo.

alexstage

Pour rester dans le négatif, même si ce n’est pas inhérent au jeu à proprement parler, tous les remixes officiels sont à mon sens ratés. Que ce soit les thèmes des persos de cet opus dans Street Fighter IV ou les remixes de la version « Online Edition » sortie sur 360 et la PS3. La seule version alternative qui s’en sort à peu près bien est celle du thème d’Alex dans Street Fighter V, mais elle est encore bien en dessous du thème original.

C’est tout pour aujourd’hui, bonne semaine à vous ! Sachez en tout cas qu’à venir nous avons une interview palpitante réalisée par Pazou et un Barbecue Live sur Streets of Rage 2 qui se précise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.